Orateur(s)
Travail en intelligence collective

Entrée libre (Inscription obligatoire)

Hackathon Low Tech & Good Vibes

Réno'Tech: Redessinons l’Espace Milan avec Éco Style. 

L'événement commencera, le jeudi 18 avril à 19h30, par une conférence sur les Low Tech qui se déroulera dans l'auditoire de Henallux à Callemeyn. Le professeur Jean-Pierre RASKIN (UCL) et Clément GAILLARD (auteur de l'anthologie des Low Techs) viendront nous parler de ce concept vertueux. 

Dès le lendemain matin et jusqu'au samedi, les participants seront invités à repenser l'Espace Milan de la ville d'Arlon. Cet ancien site militaire a comme ambition de devenir un tiers lieu ouvert aux associations et aux citoyens. Le bâtiment a commencé à être rénové, en harmonie avec l'environnement. Mais le travail n'est pas fini. 

Des associations l'occupent aussi ponctuellement mais sans unicité ni vision vraiment collaborative. Il serait donc intéressant de penser à une mutualisation des espaces et des outils nécessaires mais aussi à d'autres potentialités d'occupations citoyennes. 

Ce challenge inédit aura donc une double vocation (sociale et technique). Il contribuera à l'émergence de nouvelles idées fédératrices, innovantes et respectueuses de l'environnement pour cet espace arlonais. 

Cet événement est ouvert aux étudiants des 3 Institutions de l'Alliance pour découvrir la culture de l'innovation, le travail en équipe et se challenger.

 

Un hackathon, c’est quoi ?

Le mot “hackathon” est un mot-valise formé de “Hack” et “Marathon”. Le verbe “to hack” peut se traduire par bricolage créatif visant à améliorer le fonctionnement d'un système. On peut donc traduire “hackathon” par “marathon créatif”.

En général, un hackathon se déroule entre 24h et 48h en réunissant quelques dizaines de participants. Des « équipes projet » se forment au début du hackathon. Elles travaillent en intelligence collective. Le but est de générer des idées et conçevoir des solutions innovantes et créatives pour répondre à une ou plusieurs problématiques posées.

 

Pourquoi le Low Tech?

Le Low-tech comme antagonisme du high tech et comme solution d'avenir pour concilier les besoins de base avec les principes de durabilité et d'accessibilité, et pour répondre à des problématiques qui touchent nos territoires et l'usage que nous pouvons en avoir.